Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 22:13
Une chronique d'un genre un peu particulier : Rambaud s'est mis en tête de commenter, au jour le jour, les premiers mois du règne, pardon, du mandat de notre bien aimé Souverain. Le style est vif, brillant, piquant, les faits toujours exacts, le ton mordant et toujours irrévérencieux. Un pamphlet que n'aurait pas dédaigné ce cher La Bruyère, s'il eût été parmi nous. Rambaud renouvelle à merveille le genre de la satire, et même pour des lecteurs épuisés par le sarkozysme comme par l'anti-sarkozysme, la lecture de cet opuscule se révèle délicieuse. A noter que la suite est également disponible à la vente, toujours aussi drôle et bien écrite. Un régal !

Un extrait (proposé par Amazon.fr), pour vous permettre de mieux juger du style de P. Rambaud :
« Même parvenu, Notre Précieux Souverain ne trouva point la paix en lui-même, tant il restait secoué en continu par des nervosités. Qui l’a vu fixe et arrêté ? Il ne bougeait que par ressorts. Si vous le retardiez dans sa course, vous démontiez la machine. Il marchait des épaules avec une façon personnelle de se dévisser le cou, remuant par courtes saccades comme s’il était engoncé dans un costume que lui taillait pourtant à sa mesure un artiste italien de renom. (…) Quand il parlait en public, plusieurs fois dans une même journée, il se rengorgeait ainsi qu’un pigeon et se livrait à de curieuses contorsions pour animer ses dires… »

Partager cet article

Repost 0
Published by Elizabeth Bennet - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • : Entrez dans le monde des lettres ! Un blog entièrement dédié à la littérature, avec de nombreuses critiques, personnelles et argumentées.
  • Contact

Retrouvez moi sur :

Mon profil sur Babelio.com
et sur
 

Recherche