Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 13:49

1923. Au fin fond du Turkestan, une étrange région d'Asie centrale, bordée par le Kazakhstan et la Mongolie, trois jeunes Anglaises venues prêcher la parole du Christ viennent d'être arrêtées pour sorcellerie. Leur crime ? Avoir assisté, impuissantes, à la mort d'une jeune fille en train d'accoucher sur le bord d'une route. Contrairement à ses deux compagnes, animées d'une foi sincère et d'un ardent désir d'évangéliser les autochtones, la fougueuse Evangeline cherche surtout à fuir le carcan bourgeois d'une Angleterre étouffante. Malgré l'assignation à résidence, dans l'attente de leur procès, des trois missionnaires, chacune se trouve un espace de liberté. Mais l'hostilité croissante de la population à leur égard les place dans une situation de plus en plus périlleuse...

Londres, de nos jours. Frieda est une jeune femme sans attaches, spécialiste de la condition féminine au Moyen Orient, empêtrée dans une relation sans avenir avec un homme marié. Lorsqu'elle apprend qu'elle est l'unique héritière d'une femme dont elle n'a jamais entendu parler, elle n'imagine pas à quel point sa vie va changer...

 

Après Le Cercle littéraire des éplucheurs de patate et Les Écureuils de Central Park sont tristes le lundi, un nouvel ouvrage vient de rejoindre le club très fermé des livres aux titres les plus fastidieux. Et non seulement l'intitulé de ce roman est outrageusement pompeux, mais en plus il est à moitié mensonger, car de route de la soie, il ne sera question que dans les cinquante dernières pages, et encore. RouteDeLaSoie.jpg

Le résumé, loin d'être des plus alléchants, nous promet encore un roman où deux histoires en apparence complètement distinctes finissent par se rejoindre, un parti pris d'autant moins original qu'il n'est pas bien difficile de deviner la nature du lien qui unit ces deux intrigues. Peu de suspense donc, et les lecteurs qui s'attendaient à un récit de voyage ou d'aventures resteront sur leur faim, puisque de voyage, il ne sera question qu'à la toute fin du livre, les trois cents premières pages étant concentrées, l'une à Londres, l'autre dans un petit village du Turkestan.

Le choix des personnages ne compense même pas cette absence de rythme. Stéréotypés et sans aucune profondeur, ils réussissent même à devenir parfaitement antipathiques, notamment les trois missionnaires anglaises : l'une est un tyran en jupons obsédée par la conversion des infidèles, l'autre, précieuse et évaporée, sombre peu à peu dans une douce folie, et la troisième ne pense qu'à sa satanée bicyclette et au fameux "guide" qu'elle a l'ambition d'écrire. Côté Londres moderne, ce n'est guère mieux : la dénommée Frieda est lisse et sans aucun intérêt, et ses parents, anciens beatniks prônant l'amour libre et la vie en communauté, sont complètement ridicules. Le seul personnage un tant soit peu intéressant reste Tayeb, un jeune Yéménite en situation irrégulière, passionné de calligraphie et hanté par un passé douloureux.

Quant au style, il est souvent d'une platitude confondante, plombé qui plus est par une traduction beaucoup trop littérale ("continuez, le plus vite le mieux"... Sérieusement ?) qui frôle régulièrement le non-sens.

En bref, un roman à l'exotisme prometteur mais décevant, sans rythme, sans originalité ni subtilité, dont seuls les derniers chapitres, à la rigueur, valent la lecture. Finalement, le plus intéressant dans ce livre, c'est peut-être son titre à rallonge...   1,5 étoile

Ouvrage reçu dans le cadre de l'opération "Masse Critique" menée par Babelio et les éditions Presses de la Cité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Elizabeth Bennet - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • : Entrez dans le monde des lettres ! Un blog entièrement dédié à la littérature, avec de nombreuses critiques, personnelles et argumentées.
  • Contact

Retrouvez moi sur :

Mon profil sur Babelio.com
et sur
 

Recherche