Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 23:25

Avant, Cyrille Blake avait tout pour elle. Mais ça, c'était avant. Neuropsychiatre hors pair et directrice d'une clinique spécialisée dans le traitement des souvenirs traumatiques, elle est également l'épouse d'un brillant médecin pressenti pour le Nobel.

Le jour où un nouveau patient, Julien Daumas, se présente en consultation, sa vie bascule : d'entrée de jeu, il la tutoie, lui dit qu'il la préférait en blonde, et semble très bien renseigné à son sujet. Et pourtant, Cyrille en est convaincue, elle ne l'a jamais vu.

En consultant ses vieux dossiers, elle doit finalement se rendre à l'évidence : elle a bien soigné ce patient lorsqu'elle était interne, il y a plus de dix ans. Alors, pourquoi n'en garde-t-elle aucun souvenir ?

Déboussolée, Cyrille se plonge dans son passé, découvrant qu'elle a oublié des pans entiers de son existence. Désormais, elle n'a plus qu'un objectif : faire la lumière sur cette étrange amnésie. Quitte à apprendre, à ses dépens, que parfois l'oubli est préférable à la vérité...

 

Depuis des années, la mémoire fascine les écrivains, particulièrement les auteurs de thrillers scientifiques. Elena Sender semble avoir décidé, avec ce premier roman, de jouer sur le terrain de Franck Thilliez, le spécialiste français de ce genre de littérature. Un challenge risqué, donc, même pour une journaliste spécialiste des mystères du cerveau.intrusion

Disons-le d'emblée : c'est un échec. Et pourtant, le début du roman est prometteur, avec une héroïne plutôt attachante, un style assez vif (mais ô combien maladroit par moments) et une montée progressive de la tension narrative. Hélas, la deuxième moitié (celle se déroulant à Bangkok) est un carnage absolu, qui nous conduit logiquement à un dénouement grotesque, avec son lot de hasards providentiels, de balles perdues et de dialogues ridicules, à tel point qu'on se croirait parfois dans un (très) mauvais James Bond. Pis encore, le suspense est quasi inexistant : au bout d'une centaine de pages, même un lecteur naïf aura deviné l'identité du coupable et prévu les différents rebondissements à venir.

Avec sa galerie de personnages secondaires mal exploités (notamment MJ, jeune fille un peu fleur bleue qui paye cher sa douce naïveté et sa propension à s'amouracher du premier venu, quel bel exemple de morale archaïsante et puritaine), ou, carrément, peu crédibles (le mari, caricature de savant fou obsédé par la course aux honneurs, ou encore les mafieux thaïlandais, ridicules et stéréotypés) ce roman peine à maintenir l'intérêt du lecteur, pourtant éveillé par une intrigue intéressante, mais qui s'enlise rapidement dans le convenu et les redites.

Sans parler du traitement réservé aux questionnements éthiques soulevés par le thème du roman : dans le dernier tiers du livre, on apprend ainsi avec stupeur que "lobotomiser des enfants orphelins au cours d'une expérimentation illégale uniquement motivée par l'appât du gain, c'est mal". Même Miss America n'aurait pas osé. À l'heure où émergent de passionnants débats sur la bioéthique, on aurait pu s'attendre à ce qu'une journaliste de Science et Avenir fasse preuve d'une réflexion un chouïa plus poussée. Eh bien non, on en reste au degré zéro de la pensée.

Dommage, donc, pour ce thriller pourtant bien documenté et à l'intrigue de prime abord accrocheuse, mais qui tombe trop vite dans la facilité, jusqu'à l'épilogue en forme de happy end, navrant1,5 étoile

Partager cet article

Repost 0
Published by Elizabeth Bennet - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

anti snoring devices 19/06/2014 10:42

I have heard a lot about the works of Elena Sender. I wanted to know about the new work “Intrusion”. It is clear from the article that the book deals with great subjects. I am so excited to read the book. Thanks for the share.

Itzamna 27/05/2013 20:25

We viens de terminer un "thriller" sur le thème de la mémoire également : "Avant d'aller dormir" de S.J. Watson. J'ai bien aimé malgré quelques redites.
J'irai peut-être m'aventurer vers Thilliez (je dois en avoir un dans ma PAL...) : merci pour ce billet.

Elizabeth Bennet 27/05/2013 21:56



Très bon bouquin, "Avant d'aller dormir", je l'ai lu en anglais l'été dernier et en ai publié une critique sur ce blog.


Pour ma part je ne suis pas une grande fan de Thiliez, je trouve qu'il en fait des tonnes et qu'il a un style abominable, même si ses derniers romans sont un peu moins mauvais que les anciens.
Peut-être que dans dix ans, il aura suffisamment progressé pour écrire de bons thrillers :)



Présentation

  • : Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • : Entrez dans le monde des lettres ! Un blog entièrement dédié à la littérature, avec de nombreuses critiques, personnelles et argumentées.
  • Contact

Retrouvez moi sur :

Mon profil sur Babelio.com
et sur
 

Recherche