Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 23:29

Alors tout jeune homme, Jacques Lacarrière, étudiant de lettres classiques à la Sorbonne, entreprend trois voyages en Grèce, dans les années 50. Membre d'une troupe de théâtre amateur venue jouer pour l'école française d'Athènes les plus grandes pièces du répertoire tragique grec, il découvre bien des lieux antiques qui ont fait la renommée de la Grèce à travers le monde et les siècles : le théâtre d'Epidaure, Athènes, Sparte, Corinthe, Mycènes... Mais très vite, il se lasse de ces ruines pourtant chargées d'histoire et décide de mener son propre voyage, à la rencontre de ce peuple qui le fascine et l'intrigue. Il s'arrête tout d'abord sur le mont Athos, qui abrite divers monastères et ermitages et dont l'accès est strictement interdit, aujourd'hui encore, à toute créature femelle. Les rencontres qu'il y fait, entre moines paillards aux penchants homosexuels et ermites désintéressés au vrai cheminement spirituel, le marquent à jamais, et il poursuit sa route à travers le pays, privilégiant les régions des « marges », et notamment les îles : la Crète, bien sûr, et les palais de Knossos et de Phaestos, pas encore remis au goût du jour par les guides touristiques, puis les Cyclades, et même de minuscules îlots oubliés de tous, Patmos, Sérifos, Psara, Chios... Il y rencontre des pêcheurs, bien sûr, mais aussi des paysans, des moines, des instituteurs, qui, tous, ont quelque chose à lui apprendre de la Grèce et de la vie. C'est alors, bien plus qu'un simple voyage touristique, un véritable apprentissage, à la découverte d'un pays dont les écrivains, depuis près de trois mille ans, ont chanté -et à juste titre- les louanges... 


Si vous avez projeté d'aller passer quelques jours en Grèce cet été, jetez tous vos guides touristiques modernes, et ne prenez que celui-ci ! Un journal de bord pas tout à fait comme les autres, émai llé de nombreuses citations, extraites des oeuvres de Thucydide ou d'Hérodote, mais aussi de Séféris (dont Lacarrière fut le premier -et sans doute le meilleur- traducteur) ou de Prévélakis, et illustré, du moins dans sa versioété grecn brochée, de photographies variées, dont la plupart ont été prises par l'auteur lui-même, ainsi que de quelques croquis. Une véritable mine d'information pour tout helléniste ou tout amoureux de la Grèce, car Lacarrière nous livre ici l'envers du décor : non les sempiternelles images d'Athènes ou du Péloponnèse (malheureuseme nt souvent en flammes ces dernières années), mais des témoignages d'une valeur inestimable, empreints d'une sagesse et d'une générosité qui semble tout à fait propre à ces gens délaissés par les médias et par leur propre Etat : paysans, pêcheurs, moines, femmes aussi... Ce sont pourtant eux qui sont, en quelque sorte, dépositaires de l'âme même de la Grèce, et que leurs paroles savent si bien retranscrire au jeune auteur encore peu familier, du moins dans les premiers temps, de cet idiome si particulier, si différent et en même temps si proche du grec ancien qu'il a pu étudier sur les bancs de la Sorbonne. Lacarrière semble avoir voulu donner, pour une fois, la parole aux gens du silence, à ceux qui ne s'expriment que par quelques phrases, mais qui, pourtant, détiennent bien plus de poésie et de sincérité que les belles périodes ampoulées des Athéniens... Avec Lacarrière, c'est tout un pays que l'on (re)découvre, avec un plaisir non dissimulé, et en compagnie d'un des meilleurs guides qui soient, et qui fait son apprentissage en même temps que le nôtre. « Il y a des livres qu'on lit en voyage, et d'autres qui font voyager », comme disait l'autre. Celui-ci fait incontestablement partie de la seconde catégorie, et se déguste lentement, se savoure, pour retrouver ces petits moments de bonheur qui font tout le charme et la poésie de cet ouvrage malheureusement trop méconnu. 4 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by Elizabeth Bennet - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • : Entrez dans le monde des lettres ! Un blog entièrement dédié à la littérature, avec de nombreuses critiques, personnelles et argumentées.
  • Contact

Retrouvez moi sur :

Mon profil sur Babelio.com
et sur
 

Recherche