Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 10:32

Dans un royaume issu d'une Antiquité imaginaire, se noue la tragédie de tout un empire. Le vieux roi Tsongor, après une vie de conquêtes et de guerres sanglantes, est sur le point de mourir, assassiné par son plus proche serviteur, afin d'honorer une promesse qu'il lui a faite lorsqu'il a exterminé le peuple de celui-ci. Tout le royaume de Massaba, immense empire bâti victoire après victoire par Tsongor, s'apprête à célébrer le mariage de la princesse Samilia et d'un riche et puissant prince étranger, Kouame. Mais à la veille de cette union destinée à sceller l'amitié des deux plus grands empires de l'époque, un autre prétendant, Sango Kerim ressurgit, arguant que Samilia lui aurait promis, lorsqu'ils étaient enfants, de l'épouser. Tsongor, désespéré par cette situation inextricable qui conduira, quel que soit son choix, à la guerre et à la mort, choisit de disparaître avant de se prononcer. Mais juste avant de mourir, il convoque l'un de ses fils et le charge d'une tâche bien particulière : lui édifier, à travers son vaste empire, sept tombeaux, tous plus magnifiques les uns que les autres, dont le dernier seulement abritera sa dépouille. Tant que ces sépulcres ne seront pas construits, le roi Tsongor ne trouvera pas la paix et son âme continuera à errer dans son ancien palais. Hors des murs de la citadelle, c'est une véritable guerre qui se prépare : Kouame et Sango Kerim se disputent le droit d'épouser Samilia, et nul ne pourra les raisonner. Même les frères de Samilia prennent des partis opposés, et transforment la citadelle en Thèbes assiégée, pendant que sous les murailles, c'est toute la Guerre de Troie qui est sur le point de se rejouer...

 

En lisant la quatrième de couverture, qui nous promet une somptueuse réécriture des plus grands textes antiques, on se dit "Par Apollon, encore un auteur qui va nous refourguer, mal digérés, tous ces souvenirs de cours de grec ancien, nous tartinant des pages et des pages d'une mauvaise réécriture de l'Iliade et de la Thébaïde. Heureusement, Laurent Gaudé est bien plus fin et subtil que cela, et il distille avec justesse tout un réseau de références antiques parfaitement intégrées au récit, habilement menées, qui éclairent de leur sagesse et de leur pureté ce tsongor.jpgqui s'annonce comme un magnifique conte africain. Dans une grande fresque mêlant tragédie et épopée, Laurent Gaudé nous propose un récit initiatique absolument splendide, à l'écriture soignée, rythmée, poétique même, où l'honneur, l'amour et la folie meurtrière jouent les premiers rôles. Le style est simple, épuré, chargé d'une oralité qui rappelle les techniques des aèdes antiques ou des conteurs africains, fort des redondances expressives qui lui confèrent toute sa beauté. Avec deux intrigues mêlées, - la guerre sous les murs de Massaba et l'édification des sept tombeaux -, ce roman joue sans cesse avec le lecteur, sans jamais le perdre dans les méandres d'un récit mené sur plusieurs niveaux de sens. Plongé dans une aventure humaine intemporelle, l'on savoure avec délices chaque page de ce roman qui se lit comme une tragédie grecque. Chaque personnage est habilement ciselé, de la princesse Samilia dépassée par le cours des événements au noble Souba, chargé de bâtir les tombeaux de son père, en passant par le sanguinaire Sango Kerim et le fidèle Katabolonga qui, après avoir assassiné, contre son gré, son roi et ami, reste auprès de sa dépouille et s'entretient avec son âme qui continue à errer dans les murs assiégés de la citadelle. Un roman audacieux, bien maîtrisé, qui mêle habilement mythes grecs et sagesse africaine. On le lit d'une traite, et l'on regrette de l'avoir déjà fini, tant chaque page est une merveille de style et de poésie. Au diable les clichés, voici un chef-d'oeuvre dont on peut dire sans rougir qu'il est beau comme l'antique.     4,5 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by Elizabeth Bennet - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 09/02/2011 17:36


Peut-être que ce livre arrivera à me réconcilier avec l'auteur....


Elizabeth Bennet 10/02/2011 10:13



Fâché avec Laurent Gaudé ? Comment se fait-ce ?



Présentation

  • : Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • : Entrez dans le monde des lettres ! Un blog entièrement dédié à la littérature, avec de nombreuses critiques, personnelles et argumentées.
  • Contact

Retrouvez moi sur :

Mon profil sur Babelio.com
et sur
 

Recherche