Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 21:01

Lorsque Cendrine Gerfaut débarque à Barjouls, petit village paumé du sud de la France, elle attire immédiatement l'attention des habitants, toujours avides de nouveauté pour égayer leur morne quotidien. Il faut dire qu'une jeune et jolie jeune femme qui s'installe au village, ça a de quoi surprendre, même si la jeune femme en question prétend être une botaniste envoyée à Barjouls pour recenser les plantes de la vallée. 

En réalité, Cendrine ne s'intéresse guère aux plantes. Si elle a décidé de s'enterrer dans ce trou perdu, c'est pour une raison bien simple : la vengeance. Il y a dix-huit ans, son fiancé a été abattu d'une balle dans le dos par un certain Benjamin Lucas, sans motif apparent. Alors que ce dernier vient tout juste d'être libéré pour bonne conduite, la jeune femme n'a toujours pas trouvé l'apaisement, et vit encore dans le souvenir de son fiancé disparu. 

Résolue à se faire justice elle-même, Cendrine a minutieusement remonté la piste de son ennemi, jusqu'à ce village de montagne dont il est originaire. Il ne lui reste plus à présent qu'à débusquer Benjamin Lucas en menant discrètement son enquête parmi les habitants. Mais le village cache bien des secrets et des rancunes tenaces, et certains feront tout pour empêcher Cendrine de s'intéresser d'un peu trop près à leurs petites histoires...

 

Il faut bien l'avouer, à la lecture du résumé de ce roman, on s'attend à une histoire cousue de fil blanc, ambiance feuilleton de l'été sur TF1, secrets de famille, haines ancestrales, vengeances avortées, sans oublier la traditionnelle histoire d'amour, et le tout saupoudré d'un soupçon de paranormal. Et pourtant, La Paupière du Jour, malgré son titre bien peu engageant, paupiere.jpgest vraiment tout sauf un roman de gare.

Tout d'abord, parce que l'auteur prend le temps de poser le décor et d'introduire ses personnages, en essayant d'éviter, autant que possible, de tomber dans la facilité, le manichéisme et les clichés. Et comme pour mieux surprendre le lecteur, les personnages qui paraissent les plus stéréotypés au début sont sans doute ceux qui réservent le plus de surprises après quelques centaines de pages...

L'atmosphère régnant au village, qui oscille entre non-dits et suspicion généralisée, est, elle aussi, finement rendue, et la tension croît au fil des révélations : entre menaces, chantage, sorcellerie, viols, spoliations de biens, adultères et meurtres, il ne fait décidément pas bon vivre à Barjouls, un endroit où règne, encore plus qu'ailleurs, la loi du silence, surtout vis-à-vis de "l'étrangère", cette Cendrine qui se mêle de tout, avec son air de ne pas y toucher.

L'héroïne, justement, est plutôt sympathique, et elle n'hésite pas à mettre les pieds dans le plat pour comprendre les liens étranges qui unissent les habitants depuis plusieurs générations. Parmi les villageois, le mystérieux Hugo, complètement ridicule au début du roman avec son obsession pour la fin du monde, gagne heureusement en subtilité et en caractère au fil des chapitres, tout en restant cependant assez prévisible dans son évolution.

Enfin, l'écriture est généralement fine et soignée, parfois inutilement (dix lignes pour nous expliquer que Cendrine lance une machine... merci), mais l'auteur aurait gagné à étoffer davantage ses descriptions de la nature, un peu trop scolaires pour présenter un véritable intérêt.

En somme, et contre toute attente, un bon moment de lecture pour cet ouvrage bien construit et aux personnages assez fouillés, qui parvient à éviter l'écueil du roman de terroir grâce à une bonne maîtrise du rythme et du suspense. 3,5 étoiles

 

Ouvrage reçu dans le cadre de l'opération "Masse Critique". Merci aux éditions Buchet-Chastel et à Babelio.

Partager cet article

Repost 0
Published by Elizabeth Bennet - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • : Entrez dans le monde des lettres ! Un blog entièrement dédié à la littérature, avec de nombreuses critiques, personnelles et argumentées.
  • Contact

Retrouvez moi sur :

Mon profil sur Babelio.com
et sur
 

Recherche