Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 19:28

Angleterre, 1943. La famille Carver décide de fuir Londres et les bombardements pour se réfugier dans un paisible village de bord de mer. Ils emménagent dans une somptueuse villa, auparavant occupée par un couple déchiré par la mort prématurée de leur fils unique, Jacob. Mais dès leur arrivée dans leur nouvelle maison, les Carver sont confrontés à d’étranges phénomènes, notamment les enfants, Alicia, Max et Irene : les horloges semblent fonctionner à l'envers, des portes claquent sans raison, de mystérieuses voix se mettent à résonner dans les murs... Dans la cave de la maison, le père de famille retrouve de vieux films, apparemment tournés par Jacob peu avant sa mort, et qui semblent réveiller dans la demeure des ombres inquiétantes. Aidés de Roland, un jeune garçon du coin vivant avec son grand-père dans le phare du village, Max et Alicia décident d'enquêter sur les circonstances étranges de la mort de Jacob. Ils sont loin d’imaginer réveiller la terrible malédiction dont Roland est l’enjeu, et qui les conduira d’un sinistre cimetière à une mystérieuse épave de cargo échouée dans une crique, en passant par un jardin peuplé de statues plus vraies que nature. Et pour sauver leur ami, Max et Alicia vont devoir accepter d’affronter sur son propre terrain l’effrayant Prince de la Brume…

 

Avec ce premier volet d’une trilogie adressée aux jeunes lecteurs, Carlos Ruiz Zafón nous entraîne déjà dans l’univers prince-brume-copie-1.jpgétrange qui fera son succès planétaire :mystère, magie, onirisme et fantastique sont omniprésents dans ce court pastiche de roman gothique qui se lit d’une seule traite . Même si les personnages sont assez peu développés, brossés à grands traits, ils demeurent attachants et le lecteur s’identifie rapidement à eux. L’intrigue est au reste bien menée du début à la fin, avec une bonne maîtrise narrative et un suspense croissant à mesure qu’on approche du dénouement, et si le style est encore hésitant, il n’en demeure pas moins agréable et entraînant. Bien sûr, il s’agit d’une œuvre de jeunesse, mais elle annonce à merveille les chefs-d’œuvre postérieurs de l’auteur espagnol, et aura sans doute le mérite d'attirer à lui un public qui pourrait être rebuté par la taille de ses ouvrages les plus célèbres. Zafón, dans sa préface, dit avoir essayé d’écrire le roman qu’il aurait voulu lire dans sa jeunesse, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a réussi son pari : cet ouvrage séduira certainement adolescents et jeunes adultes, qui replongeront avec délices dans l’atmosphère de la Bibliothèque Verte et de ses enquêtes aussi mystérieuses que passionnantes. Rythmé, original et palpitant jusqu’à l’affrontement final entre les héros et le terrible Prince de la Brume, ce roman vous fera sans doute frissonner… de plaisir. 3,5 étoiles

 

A découvrir également : Marina, de Carlos Ruiz Zafón

Partager cet article

Repost 0
Published by Elizabeth Bennet - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

araucaria 18/07/2013 20:14

Bonsoir,
Je découvre ce blog grâce à Babelio... Un livre que j'ai bien aimé aussi, comme beaucoup de titres de Carlos Ruiz Zafon...
merci pour ce beau billet.
Bonnes lectures.

Elizabeth Bennet 19/07/2013 13:54



Bienvenue, alors ! :)


 



Présentation

  • : Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • : Entrez dans le monde des lettres ! Un blog entièrement dédié à la littérature, avec de nombreuses critiques, personnelles et argumentées.
  • Contact

Retrouvez moi sur :

Mon profil sur Babelio.com
et sur
 

Recherche