Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 09:34
Pénélope Jolicoeur a une vie bien difficile : entre sa mère envahissante, son copain qui ne l'écoute pas, ses vêtements qui décident de rétrécir dans la nuit, ses nombreux problèmes domestiques, sapenelope.jpg réticence évidente à se mettre au sport, les files d'attente au supermarché, à la banque, à l'ANPE, les complexes... Ce n'est pas simple tous les jours ! Mais heureusement, il lui reste ses amies amatrices de commérage en tout genre, les séries télé, les soldes, son chat, et les macarons ! Bridget Jones n'a plus qu'à bien se tenir, Pénélope Bagieu vous fait découvrir la vie d'une jeune femme ordinaire aux tracas ordinaires et pourtant extraordinaires et surtout, complètement déjantée. A travers ces illustrations du quotidien, découvrez l'univers loufoque de Pénélope Bagieu et appréciez ce bref moment de détente !


Un livre véritablement hilarant, où chaque lectrice se reconnaîtra nécessairement à un moment ou à un autre, tant ces tranches de vie, reflets de nos petits trac1.jpgas quotidiens, sont bien croquées ! Un titre évocateur, quelques phrases de monologue ou de dialogue, un décor à peine esquissé, une attitude, suffisent à rendre compte de tant de situations familières... Les adeptes du blog de cette illustratrice de talent, à l'auto-dérision surprenante, pourraien3.pngt être un peu déçus par le manque de planches inédites, et ceux qui apprécient déjà son travail trouveront certainement cette bande dessinée beaucoup trop courte (il est vrai qu'elle se lit en quelques minutes à peine). Toutefois, on passe un excellent moment, on rit à chaque page ( gare à ceux qui le liront dans les transports en commun, ils risquent fort de se faire remarquer, voire de se faire emprunter le livre) et on s'attache tout de suite à l'inénarrable Pénélope, cette héroïne irrésistible,  haute en couleurs et si proche de nous. Un cadeau sympathique à faire à ses amies, et qui rappellera à certaines les déboires, les déconvenues et4.jpg les aventures de Georgia Nicholson (mais, heureusement, en plus mature et moins agaçante), pour ne citer qu'elle. Alors, bien sûr, c'est superficiel, c'est futile, c'est convenu, ce n'est pas très bien dessiné... Mais tout de même , qu'est-ce que c'est drôle ! Juste pour le plaisir, pour vous donner le sourire et surtout, vous donner envie de la découvrir dans son intégralité, quelques exemples de planches tirées de la bande-dessinée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Elizabeth Bennet - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

Mark Darcy 06/02/2010 12:49


Mais c'est fini oui?
Je vous interdis d'étaler sur votre blog ma crasse... euh mon inculture.
J'assume tout à fait mon incompréhension totale du grec et du latin, mais tiens également à pointer une incompréhension totale des professeurs de latin et de grec à mon égard.
Je vous salue tout de même,
Mark.


Elizabeth Bennet 07/02/2010 09:56


Très belle conclusion, cher Mark !
Et ne soyez pas si rancunier envers les professeurs de latin et de grec (et de russe ?), il n'est pas toujours évident d'avoir affaire à un élève qui perturbe le cours par ses remarques à haute
voix et ses bruits très personnels...
Moi je dis ça, je dis rien.
EB


Mark Darcy 06/02/2010 11:22


Vraiment? Sans coeur? Je ne suis pas sûr de le mériter celui-ci.
Vous savez que j'aime également lire vos géniales analyses profondes, voire abyssales (attention je ne tolérerai aucune référence à ma génitrice)...
Bien à vous,
Mark


Elizabeth Bennet 06/02/2010 11:32


Mais enfin, mon cher Mark, vous n'êtes jamais sûr de rien mériter dès que je vous adresse le moindre reproche. Parfaitement, je le dis haut et fort, vous êtes un sans coeur et vous ne voulez même
pas que j'aie un chaton ou, à défaut, un Black Yoshi.
Et voulez-vous donc laissez votre génitrice en dehors de tout cela ! Il n'y a d'abyssal ici que votre inculture crasse et votre incompréhension totale des lettres classiques. Et toc.
Bien à vous, et sans rancune !
EB


Mark Darcy 06/02/2010 01:34


Super! Une critique illustrée!
Je me sentais perdu ces temps-ci...
Sinon, la critique se reconnaît-elle dans l'une des planches? Si oui, pourrait-elle nous en faire part,
Bien à vous
Mark.


Elizabeth Bennet 06/02/2010 10:10


En effet, Mark, j'ai pensé que mes profondes analyses vous dépassaient, donc je suis revenue à votre portée. Quant à savoir si je me reconnais dans l'une des planches... C'est fort possible, mais à
vrai dire c'est plutôt vous que je reconnais, sans coeur !
Jolicoeurment vôtre tout de même,
EB


Présentation

  • : Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • : Entrez dans le monde des lettres ! Un blog entièrement dédié à la littérature, avec de nombreuses critiques, personnelles et argumentées.
  • Contact

Retrouvez moi sur :

Mon profil sur Babelio.com
et sur
 

Recherche