Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 21:08

"Nââândé" est une expression typiquement japonaise, mélange de consternation et de surprise, que nos amis anglophones rendraient par un "What the f*ck ?" bien senti, là où nous nous contentons d'un "C'est pas vrai ? / C'est pas possible !". Cette expression, c'est celle qui revient le plus dans la bouche des Japonais lorsqu'ils découvrent Paris. Car pour eux qui ont idéalisé toute leur vie notre capitale, avec sa Tour Eiffel, ses cafés à chaque coin de rue, ses Champs Elysées et sa butte Montmartre, découvrir la réalité d'une ville sale, où les gens sont pressés et mal aimables constitue un tel choc que, chaque année, plusieurs dizaines d'entre eux finissent dans un service spécialisé de l'hôpital Sainte-Anne. Eriko Nakamura, présentatrice vedette au Japon, est mariée depuis une dizaine d'années avec un Français, ce qui ne l'empêche pas de s'offusquer régulièrement de l'archaïsme de nos toilettes (sans musique d'ambiance, sans douchette, sans diffuseur de parfum intégré, rendez-vous compte !), de notre manque de civisme ou de la rudesse de nos manières. Néanmoins, s'il y a bien une chose qu'elle nous envie, c'est notre métro : alors que pour des millions de Franciliens, il constitue une abomination, vétuste, mal entretenu, bondé et mal adapté au rythme des usagers, la jeune japonaise le trouve exceptionnel, parce qu'une femme peut y voyager sans devoir repousser en permanence les mains baladeuses de ses compagnons de transport. C'est sûr que, vu comme ça... Dans ce petit livre fourmillant d'anecdotes, Eriko Nakamura s'amuse de nos travers et met en lumière le gouffre culturel qui sépare Parisiens et Japonais.

 

Et le prix du livre enfonçant le plus grand nombre de portes ouvertes en un minimum de pages est attribué à... Nââândé !? ! Bienvenue dans un ouvrage qui enfile les clichés à longueur de chapitre, qui se contente de réflexions superficielles sans aucune trace d'une analyse un tant soit peu poussée, qui amalgame allègrement Parisiens et Français (car c'est biennaaande connu, pour les Japonais, la France se limite à Paris, plus précisément à deux ou trois arrondissements qu'ils visitent au pas de course et en troupeau de vingt, appareils photos à la main et visières vissées sur la tête - à cliché, cliché et demi)... Une collection d'anecdotes au mieux inintéressantes, au pire agaçantes, entrecoupées de l'horripilant "Nââândé ?!" qui revient comme un leitmotiv tout au long de l'ouvrage. Évidemment, le livre se cherche une filiation avec les Lettres persanes, mais là où Montesquieu avait du génie et une réflexion à proposer, Eriko Nakamura se contente d'enchaîner les banalités sans faire preuve d'aucun second degré, et loin d'œuvrer pour la compréhension mutuelle des deux peuples, elle les renvoie finalement dos à dos : les Parisiens sont sans doute grossiers, arrogants et égoïstes, mais les Japonais sont coincés, maniaques et perdent un temps fou en politesses excessives. Sans parler de leur aversion pour notre papier hygiénique (digression développée sur plusieurs pages, il s'agit manifestement d'un sujet capital...), trop rêche pour leur auguste séant habitué à la douchette automatique des toilettes nippones, bien plus perfectionnées que les nôtres (la recherche japonaise se porte comme un charme, merci pour elle). Ajoutons que l'auteur, issue d'une famille aristocratique, semble mener le même train de vie en France (à titre d'exemple, pour aller boire un verre, elle se rend tout naturellement au Café de Flore...), à tel point qu'elle trouve pittoresques les personnes qui font la manche dans le métro, c'est tout dire. Léger, frivole, sans aucun effort stylistique, atterrant et même pas drôle, c'est beaucoup pour un livre aussi court.  0,5 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by Elizabeth Bennet - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

plombier paris 75 26/01/2015 13:25

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Présentation

  • : Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • : Entrez dans le monde des lettres ! Un blog entièrement dédié à la littérature, avec de nombreuses critiques, personnelles et argumentées.
  • Contact

Retrouvez moi sur :

Mon profil sur Babelio.com
et sur
 

Recherche