Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 13:00
Lorsqu'elle épouse le riche et séduisant Maximilien de Winter, la jeune héroïne de ce roman, jusqu'ici demoiselle de compagnie d'une horrible femme, se met à croire aux contes de fées. Elle découvre avec ravissement sa nouvelle demeure, Manderley, aux allures victoriennes, sur la côte Ouest de l'Angleterre. Désormais, elle doit administrer cet immense manoir, avec sa horde de domestiques, et assumer toutes les tâches mondaines d'une aristocrate anglaise. Mais peu à peu, l'héroïne comprend que, en sus de devoir diriger des domestiques qui refusent de lui obéir eu égard à sa modeste extraction, et de devoir s'imposer au sein de la haute société britannique, elle va avant tout devoir lutter contre le fantôme de Rebecca, l'ex-femme de Maximilien, morte noyée dans d'étranges circonstances, et dont l'ombre continue à planer au-dessus de Manderley et surtout, sur le coeur de Maximilien, sujet à d'étranges accès d'humeur...

Un chef-d'oeuvre du roman gothique, à mi-chemin entre le roman policier, le fantastique et le drame psychologique et bourgeois. L'histoire d'une lutte perdue d'avance entre une jeune femme timide et un fantôme à l'écrasante présence.
Un roman au suspense omniprésent, qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière ligne, jusqu'au magnifique dénouement. L'héroïne se révèle peu à peu au cours de ce roman, devenant plus assurée, plus réfléchie, plus sensuelle, en un mot, devenant une vraie femme, à l'image de Rebecca, la défunte qui finit par la hanter elle-même. L'intrigue est très bien construite, laissant subsister bien des zones d'ombres (notamment sur Maximilien, sur la gouvernante encore attachée à Rebecca, sur les circonstances de la disparition de celle-ci...) qui ne seront dévoilées que dans les dernières pages du récit. Daphné du Maurier se livre ici à une véritable parodie des romans policiers et fantastiques de son époque, avec au passage une satire du puritanisme ambiant. Un style remarquable, surtout en anglais. Un grand classique dont le succès n'est pas usurpé. Bonne lecture !

Partager cet article

Repost 0
Published by Elizabeth Bennet - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • Ars legendi, un peu de littérature dans ce monde de brutes !
  • : Entrez dans le monde des lettres ! Un blog entièrement dédié à la littérature, avec de nombreuses critiques, personnelles et argumentées.
  • Contact

Retrouvez moi sur :

Mon profil sur Babelio.com
et sur
 

Recherche